Archives de catégorie : Salles de traitement

Dali (Clinac 2100)

La salle de traitement DALI est équipée d’un Clinac 2100 Silhouette développé par la marque Varian®, agrémenté d’un double système d’imagerie embarquée : un portal vision et un on-board imager (OBI).

Cet accélérateur de particules délivre des rayons X de 6 et 25 MV (mégavolts) et des électrons.

« Coupe anatomie » par Original uploader was Rhetth at en.wikipedia retouche pour le francais :fr:User:nicobzz — Originally from en.wikipedia; description page is/was here.. Sous licence Public domain via Wikimedia Commons - http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coupe_anatomie.jpg#mediaviewer/Fichier:Coupe_anatomie.jpg
« Coupe anatomie » par Original uploader was Rhetth at en.wikipedia retouche pour le francais :fr:User:nicobzz — Originally from en.wikipedia; description page is/was here.. Sous licence Public domain via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coupe_anatomie.jpg#mediaviewer/Fichier:Coupe_anatomie.jpg

L’imagerie embarquée nous permet de faire des images de haute qualité avec une faible dose d’irradiation, comme le ferait un appareil de radiologie. C’est également avec l’OBI que nous contrôlons la position des patients qui bénéficient d’un traitement IMRT (radiothérapie par modulation d’intensité) ou Rapid’Arc, en effectuant un CBCT (Cone Beam Computed Tomography), c’est à dire une coupe de scanner qui permet de voir en détail et dans les plans sagittal, transverse et coronal la zone traitée.

 

Monet (Clinac 600)

La salle de traitement MONET est équipée d’un Clinac 600, développé par la marque Varian®.

C’est un accélérateur de particules mono-énergie, qui délivre des rayons X de 6 MV (mégavolts).

Cet appareil est dédié aux traitements des lésions peu profondes, comme les localisations ORL et le sein par exemple.

Le Clinac 600 de la salle MONET est équipé d’un module d’imagerie portale et d’un collimateur multi-lames (MLC).

Picasso (TrueBeam)

La salle PICASSO était équipée d’un Clinac 2100 de marque Varian® avec un système d’imagerie portale. Ce Clinac possédait un collimateur multi-lames et permettait de délivrer des rayons X de 6 et 25 MV (mégavolts) ainsi que des électrons. Le dernier traitement sur le Clinac 2100 a été effectué le 26 février 2016.

La salle de traitement et la salle d’attente ont été complètement rénovées afin d’offrir à nos patient(e)s un environnement plus agréable.

Un appareil de radiothérapie de dernière génération a remplacé l’ancien accélérateur : le TrueBeam de la marque Varian. Il est en service depuis le 24 juin 2016.

TrueBeam signifie « vrai faisceau ». Cet appareil très perfectionné permet le traitement de nombreuses tumeurs, avec une précision sub-millimétrique. Il est équipé d’un système d’imagerie embarquée qui permet de réaliser des clichés de positionnement, mais également des scanners. Il délivre des rayons X de 6, 10 et 25 MV ainsi que des électrons.

La salle, la plus spacieuse du Centre Frédéric Joliot, a été équipée d’un plafond lumineux. Les patient(e)s peuvent même écouter leur musique préférée pendant leur séance grâce à une prise jack au pupitre de traitement, qui diffuse le morceau dans la salle.

Les traitements stéréotaxiques de l’encéphale sont également réalisés dans cette salle.

Le scanner de mise en place

Désormais, la mise en place de votre traitement a lieu au scanner dédié à la radiothérapie du Centre Frédéric Joliot. Ce n’est pas un scanner diagnostique, mais un scanner de mise en place, réalisé dans la position du traitement, sur lequel votre radiothérapeute et l’équipe de dosimétrie vont travailler pour déterminer la meilleure façon de réaliser votre traitement en épargnant les tissus sains.

 

Installé depuis juin 2017 dans une salle totalement rénovée, chaque patient est accueilli au scanner (Siemens Somatom Définition AS) puisque c’est la première étape de la mise en place du traitement. Le scanner de mise en place est réalisé dans la position de traitement et ses images vont nous permettre de réaliser l’étude dosimétrique, en déterminant la dose de rayonnement que va recevoir chaque organe. C’est grâce à la dosimétrie que l’on peut irradier une tumeur et limiter la dose que vont recevoir les organes sains. Les manipulateurs qui réaliseront la mise en place vous expliqueront les différentes étapes du traitement, vous donneront les informations utiles et répondront à vos questions.

Si vous êtes traité sur la tête, le cou ou si on vous a prescrit un traitement stéréotaxique, les manipulateurs vous feront un masque thermoformé.

Ce premier rendez-vous (consultation d’annonce puis scanner) dure 45 minutes environ.

A la fin du scanner, les manipulateurs vont procéder au tatouage des points de repère ou vous feront des marques temporaires qu’il vous faudra conserver jusqu’à votre première séance. Ces marques leur permettront de vous placer chaque jour dans la même position.